Journee du matrimoine.

Chaque mois, dans le mag, on reprise des trous qu’on  aurait laissés dans l’histoire du jazz. Dans cet héritage, on est du genre à penser qu’il y a deux types de types. Surtout quand ces types sont des femmes. Voici donc une rubrique exclusivement féminine. Hors de tous clichés sur la douceur, la joliesse et autres cajoleries. Voici des artistes versées entièrement dans leur art. Lucides, ironiques, brutales, brillantes.