Robinson Khoury “Frame of Mind”, groove en apesanteur

Robinson Khoury, trombone ⋅ Etienne Renard, contrebasse
Mark Priore, piano ⋅ Pierre Terreygeol, guitare électrique
Elie Martin-Charrière, batterie

Chronique live. Rencontre à Dijon, novembre 2021
La Vapeur.

Gros line-up et son puissant. La première oreille jetée fait face au premier son de trombone, Robinson Khoury distille un son chaud et moelleux. Les autres musiciens s’installent paisiblement dans les thèmes, partagés entre la guitare et le trombone, avant d’être bien retravaillés par le quintet. Devant, Robinson Khoury et Pierre Terreygeol s’interpellent. Derrière, c’est confort, Etienne Renard et Elie Martin-Charrières, Mark Priore se chargent d’apostropher le tout avec un jeu plus out. Moment d’apothéose, quatrième morceau, Martin-Charrières entame son solo. La salle est silencieuse. Le découpage sur la charley est limpide, les yeux du batteur se ferment. Il accélère, progressivement, beaucoup. La grosse caisse entre, martèle une clave. Salle silencieuse, quelques sifflements aux moments de grâce. La batterie bouge toute seule, quasi en lévitation. Lancement du morceau dans une transition parfaite. Les compos du quintet sont groovy, débutant souvent par une ligne de basse, doublée au trombone, qui charpente et donne la couleur générale. Beaucoup de microstructures au sein des morceaux qui se répètent et se superposent dans le son intimiste, souple et provocateur.


Lucas Le Texier

les autres contenus produits en partenariats avec le Centre Régional de BFC
sont à retrouver ici.

Share This