Slopidjo, not so sloppy !

Tribu festival, Dijon, samedi 3 octobre 2020, La Vapeur.

by | 6 Oct 2020 | concerts, Tribu festival

Surprenant ! Yes, c’est le mot juste. Au début quand t’arrives et que tu vois tout le bazar sur la scène de Slopidjo, tu te demandes ce qui t’attends. Une guitare électrique DIYed, une palme, des têtes de mannequin ? WTF?! Le seul instrument qu’on dirait « normal », c’est le violoncelle et encore il a l’air assez strange. Puis quand les deux musiciens arrivent et se mettent à jouer ça te fait doucement sourire et tu commences à bien être dans l’ambiance. Ils ont samplé tout et n’importe quoi et ça sonne bizarrement bien. Surprenant ? Tu veux un son produit qu’avec des bruits de 4L, ou bien un autre avec George Clooney ou même un inspiré de Breaking Bad ? Bah voilà tu n’avais qu’à demander. L’humour passe par-ci par-là pour expliquer le principe de leur performance, l’atmosphère est plutôt détente comme si on était entre amis, ça fait plaisir et tu te mets à l’aise. D’habitude, Matthieu Jacot et Jean Gaudy font participer le public mais, f*cking Covid-19 oblige, on respecte les distanciations et on reste bien assis sur sa petite chaise. Bien évidemment, on aime les bonnes basses que tu peux sentir jusque dans tes entrailles et les bons gros kicks des familles. Ils te font te dandiner peu importe ton âge. Surprenant ? yes, Amazing !


Marine Gay
photo © Edouard Roussel / Tribu Festival
visuel affiche © Magali Baracco

+ d’infos
sur le Tribu festival sur ce site

+ d’infos
sur  Slopidjpo sur ce site

Ces chroniques pourraient également vous intéresser :