DEUX TYPES EN MUSIQUE.

  1. 2 amis d’enfance. 12 titres. Le nouvel album de deux enfants du pays du tea time, Tom Misch et Yussef Dayes. What Kinda Music est sorti ce 24 avril. Histoire d’enfoncer le clou d’une recette anglaise à l’épreuve. A piece of cake.

by | 4 Mai 2020 | jazzrap

London jazz, baby. Expérimental, brut et coloré. What Kinda Music reprend l’ADN d’une scène jazz et d’une de ses ré-explosions. Cette fois encore, on y mélange les genres. Cette fois-ci, les rythmes urbains sont mixés à des sonorités plus brutes et syncopées. Les galettes les plus récentes d’Ashley Henry ou d’ensemble comme le Neue Grafik ou le SEED attestent de ces noces de synthèse réussies. Bref, in London, ça jamme sec. L’album de Tom Misch et Yussef Dayes repose sur ce concept : hybride, apte au rebond et cosmopolite — le premier clip livré a été tourné à Kiev, façon mini-8 Mile ukrainien.
C’est du produit maison, ça sort sur Beyond The Groove, le propre label de Tom Misch. Ça se paie aussi le luxe d’une sortie conjointe sur Blue Note, label jazz autant apprécié des rappeurs que la moutarde Grey-Poupon. On retrouve ce qu’on connait de Dayes, on en découvre un peu plus sur Tom Misch, chanteur et prod sous influence J Dilla. On l’avait vu, il y a quelques temps aux côtés de Loyle Carner, on avait aimé son laid-back tranquille sur ses propres prods comme le EP Rêveries (Beyond The Groove, 2016). Il y avait donc fort à parier que la paire Misch/Dayes tapent dans les croisements en vogue en Angleterre. Indociles, joueurs, francs-tireurs.

— What Kinda Music (Beyond The Groove / Blue Note)

— Nightrider par Tom Misch & Yussef Dayes feat. Freddie Gibbs (2020)

What Kinda Music – Documentary directed by Joshua Osborne (2019)

D’emblée, le premier morceau, track éponyme, te retourne la tête. What kinda music ? Easy. Une basse synthwave, des sonorités électro, une rythmique hip-hop, des nappes de cordes et les vocalises pop de Misch, tout se rencontre et ça fusionne. Ça donne un beat costaud et un son riche. What Kinda Music c’est aussi l’occasion d’improviser entre Brits. Le bassiste Rocco Palladino, fils de Pino Palladino, bassiste de Tears For Fears, rejoint ses gars sur Lift Off, alliage entre le broken beat et le jazz-rock. Pour la der, Storm Before The Calm, Kaidi Akinnibi, bec en bouche, vient souffler jazz. Le son clair et doux du sax ténor et le marteau-pilon tenu par Dayes s’entrechoquent. Puissant et précis, cet ancien élève de Billy Cobham sort de sa zone de confort. Fidèle à celle de son maître, la diversité rythmique du batteur est incroyable, du break de hip-hop au drum’n’bass en passant par la fusion. Cette multiplicité a ici aussi ses avatars dans les voix ouvertes. Surprise motherf*cker, Freddie Gibbs accoste from L.A. to London pour envoyer du flow dans Nightrider. Un son chill qui sent bon l’été et les balades nocturnes en décapotable. Mais What Kinda Music ne se cantonne pas pour autant dans la simplicité. Tom Misch et Yussef Dayes font plutôt dans la dentelle et tissent un album ultra travaillé, tramé d’un line-up solide et une diversité sonore étoffée. Aussi bon qu’une tasse de thé certifiée Twinings.


• Théo Bourdier & Badneighbour

Tom Misch & Yussef Dayes © joshua osborne

le batteur Billy Cobham

Billy Cobham © DR

Ces articles pourraient également vous intéresser :