Choubidoubreak : Jacques Loussier.

Géniteur de Choubidouwap, prodige radiophonique parfaitement indissociable des samedis matins réussis, Mr Choubi a les deux pieds ancrés dans une époque où la musique osait des cabrioles sonores insensées. Chaque mois, Pointbreak challenge, avec un morceau de bravoure, ce fin connaisseur des réserves mondiales de soundtracks divers, de library-music télévisuelle ou encore d’easy-listening à la française.

by | 23 Déc 2019 | Choubidoubreak

Une rythmique de fou, uniquement jouée à la batterie, binaire et syncopée à souhait. Et un piano, carillonnant, ponctuant les mesures, au thème étrange et fier à la fois. C’est du jazz, de la pop, de l’expérimental, mais surtout un énorme tube. Pulsion de Jacques Loussier. Sorti en 1979 chez CBS, c’est ce genre de titre qui percute et perturbe, dès la première écoute, comme la vision d’un premier décolleté, et qui nous fait tendre l’oreille dès qu’on le réentend. Les plus de 40 ans connaissent parfaitement ce morceau car il servait de fond sonore pour une pub TV d’EDF au début des années 80. À 10 ans, devant la télé, ce spot intriguait fortement grâce à cette ambiance éminemment moderne, futuriste et inquiétante. Comme la bande son idéale de la rigueur que prônera le premier ministre Pierre Mauroy, un an plus tard.

Les plus jeunes, eux, connaitront, plus tardivement, ce morceau via le plagiat éhonté d’Eminem avec son titre Kill You, tiré du LP Marshall Mathers paru en 2000. Ça reprend le thème piano mais ça oublie surtout les syncopes et l’extraordinaire étrangeté du morceau original. Bref, du rap pour WASP. Loussier attaque évidemment en justice, mais, finalement, le procès n’aura pas lieu et un accord à l’amiable sera trouvé en 2006.

Jacques Loussier meurt en 2019, après une carrière de passeur et d’expérimentateur assez incroyable. Formé au classique, accompagnant nombre de stars de la variété, fou de jazz, il vendra des stères de disques avec la série des disques Play Bach, gravée en trio avec Pierre Michelot et Christian Garros. Les albums feront swinguer comme jamais le compositeur baroque allemand. Fin des années 70, tel un Michel Magne et son mythique Hérouville, il devient propriétaire du château de Miraval, dans lequel il aménage un studio. Pink Floyd, The Cure, AC/DC y viendront enregistrer et choper des bonnes ondes. Châtelain pulseur.


• Mr Choubi

Le trio de Play Bach en 1973 (de gauche à droite) :
Christian Garros, Jacques Louissier et Pierre Michelot  / © TONY RUSSELL/REDFERNS

Ressources :
Choubidouwap sur Radio Dijon Campus
Choubidouwap sur Mixcloud
Open Jazz, émission d’Alex Duthil consacrée à Loussier sur France Musique

Voici d’autres articles à lire absolument :

Rap Ville, Houston

Rap Ville, Houston

rap ville : Houston, Tx.En Amérique, dans les années 90, chaque ville avait sa scène hip-hop. Une...

Rap Ville, Sacramento

Rap Ville, Sacramento

rap ville : Sacramento, Ca.En Amérique, dans les années 90, chaque ville avait sa scène hip-hop....

UNDERGROUND de Th. MONK

UNDERGROUND de Th. MONK

UNDERGROUND, pochette de JOHN BERG1968. Thelonious Monk, Underground (CBS Columbia). Cette...