Jazz Roulette

PointBreak a joué l’entremetteur entre 3 millenials et la syncope. Marrant, les tracks qui émergent des descentes dans SpotiTube, You-Fy et autre AlgoFlash sont toutes des pépites mais d’un âge ancien du jazz. Quasi rien qui n’ait été créé après Coltrane. Ça laisse songeur mais c’est valable. C’est biaisé et c’est Jazznoob. Premier des 3 témoignages-vérité.

by | 28 Mai 2020 | Jazznoob

— The Simpsons © Matt Groening

YouTube et ses recommandations. Des fois, c’est pas si mal. Après avoir cherché sur le Tube une chanson de Jazz que je connaissais, je me suis laissée guider par l’algorithme. Et bim ! J’ai pu découvrir ou redécouvrir quelques productions.

Tout commence avec Minnie The Moocher par Cab Calloway. Un morceau entraînant que j’avais découvert en regardant The Blues Brothers. La basse et la batterie te font bouger sans t’en rendre compte. Hi-dee hi-dee hi-dee hi, obligé de chanter, non ? Et le changement de tempo, plus rapide, qui fait plaisir. On enchaîne avec le street jazz de Big Bad Voodoo Daddy, Save My Soul. Un titre qui pourrait très bien aller à un méchant des films Disney, comme Ooogie Boogie dans L’Étrange Noël de Jack ? Un son dansant qui fait aussi pas mal penser au Burlesque et te donne envie d’aller faire un tour à la Nouvelle-Orléans. I Put a Spell on You ! Un classique repris plus d’une fois, ici par Nina Simone nettement différent de l’original de Screamin’ Jay Hawkins. Cette voix puissante qui t’hypnotise. Le genre de son qui peut te faire perdre la raison et le contrôle comme Christian Grey. Autre classique. De Ray Charles cette fois-ci, Hit the Road Jack. Très rythmé et paroles faciles à retenir, ça te reste dans la tête toute la journée. Une chanson de rupture, énervée, qui te fait te sentir super bien. Next, un géant de la musique américaine, Frank Sinatra avec sa reprise de Cheek to Cheek. Un titre qui te fait sourire et te donne envie de danser avec ta moitié ou ton chien… « Im in heaven » belle composition. 

— Minnie The Moocher par Cab Calloway version de The Blues Brothers (1980)

Big Bad Voodoo Daddy

Nina Simone

Ray Charles

Franck Sinatra

Tony Bennett

Enfin, The Good Life, La Belle vie, en français. Ici c’est interprété par Tony Bennett. Bien meilleur en anglais but thats my opinion. Un rythme doux qui te transporte et te fait penser que tu vis ta meilleure vie. À écouter au bord de l’eau pour plus d’impact. Et pour finir Sing, Sing, Sing une reprise par Benny Goodman entendu dans plusieurs grands films comme The Artist, Casino ou même Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban. Rempli d’énergie, ça donne envie d’apprendre à danser le swing. Après ce deep dive dans YouTube je me suis rendu compte que je connaissais pas mal de sons Jazz. Petite préférence même pour les morceaux swing, plus dynamiques et qui te donne envie de te déhancher comme jamais. Confier ses hanches à un algorythme, chaud, mais pas forcément très con.


Marine Gay

— Sing Sing Sing par Benny Goodman (1937)

Retrouvez les morceaux cités ici dans la Playlist Jazznoob

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Jazznoob #2

Jazznoob #2

Algo-RythmePointBreak a joué l’entremetteur entre 3 millenials et la syncope. Descente dans...

Jazzy Gif

Jazzy Gif

Jazzy Gif.Ici on combine l'histoire du jazz, le plaisir des playlists et l'aventure animée 2.0. Le...