Breakoscopie.4

2 heures avec Aymeric DESCHARRIERES, saxophoniste

Aymeric Descharrières est un saxophoniste formé au jazz, aguerri au rock polonais comme à la soukouss indonésienne. Son jeu s’applique du soprano au Baryton, reste à chaque fois virulent sans oublier d’aimer les grands espaces sonores. En solo, Trompe-la-mort sans étiquette, Mister D. sait joindre le suave et le mélodieux à une énergie qui l’a toujours poussé à viser l’intime comme le cosmos. Saxophoniste surdoué de la sphère musicale dijonnaise, Aymeric Descharrières s’impose très vite comme l’un des musiciens les plus intéressants et créatifs de la scène bourguignonne. Après des études classiques au CNR de Dijon, Aymeric Descharrières explore pendant sept ans toutes les possibilités du jazz dit traditionnel. Il monte son premier quartet en 2001 et participe à différentes créations sous la direction de Patrice Bailly ou Jean-Christophe Cholet. Il crée en 2006 une formation de rock polonais, Point Zér0, dont le premier disque sort en 2009. Il participe depuis 2010 à L’Idéal Club et aitres spectacles de la Compagnie 26000 couverts. Il est également à l’origine de nombreux projets tels que la Fanfare de rue PIOTR, Le Love Bal (aux côtés de Daniel Scalliet et Florence Nicolle). En 2014 il réunit Didier Petit et Fabien Duscombs au sein du trio Apocalypse. Il prépare actuellement l’enregistrement de son trio Apocalypse, un nouveau programme pour la fanfare Piotr et un programme pour les 30 ans du Big Band Chalon Bourgogne.

 « On parle beaucoup de jazz de puis tout à l’heure, mais j’arrive de moins en moins à m’identifier comme un jazzman. J’en ai fait, j’en fais encore peut-être mais ce n’est qu’une tout petite partie de ma musique que je fournis. L’ « état jazz » arrive seulement si les gens avec qui je joue le provoque. »

© Médéric Roquesalane